COP 23 : Cop ou pas Cop ? 18/10/2017

Gwendoline Rommelaere – Chargée de communication à ADG

En 2015, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Paris (COP 21) a soulevé un élan de mobilisation et d’espoir. Les États signataires sont arrivés à un accord : ils se sont engagés à limiter la hausse de la température moyenne globale à 2°C d’ici à 2100. En juin dernier, Donald Trump annonçait le retrait des États-Unis de l’Accord de Paris. Cependant, la mobilisation et les efforts pour contenir les effets du changement climatique ne faiblissent pas. De nombreux rassemblements sont organisés en novembre prochain à l’occasion de la COP 23 qui aura lieu à Bonn (Allemagne). L’évènement devrait permettre à la communauté internationale de poursuivre la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

En tant que citoyennes et citoyens, nous pouvons nous engager et continuer nos efforts pour diminuer notre impact sur les changements climatiques et l’environnement. Certaines actions individuelles peuvent nous paraitre mineures mais, additionnées les unes aux autres, elles peuvent provoquer un changement à l’échelle mondiale. Nous ne sommes jamais trop petit-e-s pour avoir un impact. Toutes et tous avons notre mot à dire.

La campagne organisée par l’ONG Aide au Développement Gembloux (ADG) en collaboration avec la FUCID (ONG universitaire de l’UNamur) et ULB-Coopération (ONG universitaire de l’ULB) s’inscrit dans ce cadre. À travers différentes activités (animations participatives, table-ronde, course, cinés-débats, conférences) vous aurez l’occasion d’approfondir vos connaissances sur les liens entre le système alimentaire et le climat. Alors, COP ou pas COP ?

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Vos commentaires sur “COP 23 : Cop ou pas Cop ?”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous contacter